Les Belles de Dhonielle Clayton


D'abord je dois dire que j'ai complètement flashé sur la couverture, elle est quand même magnifique.

Nous suivons Camélia jeune fille au statut bien particulier au sein de son royaume, c'est une Belle. Ici, les gens sont tous moches et gris et seuls les plus riches ont les moyens de devenir beaux en faisant appel aux Belles. Ces filles naissent belles et peuvent embellir les autres. Tout se complique lorsqu'il s'agit d'élire la Favorite de la cour, car là bas, mensonges et secrets règnent en maîtres.

Alors au début je n'ai pas pu m'empêcher de penser à La Sélection de Kiera Cass : La couverture dans le même style, l'univers monarchique, un groupe de jeunes filles en "compétition", et j'ai trouvé notre héroïne Camélia un peu dans le même style qu'America de La Sélection. Mais Camélia, je n'arrive pas à la ranger, je ne sais toujours pas si je l'apprécie ou pas !

Préparez vous à plonger dans un univers très coloré, très magique, esthétique, c'est vraiment une ambiance particulière et j'ai bien aimé m'y plonger. Ça m'a beaucoup fait penser aux royaume des fées dans la série Shadowhunters pour ceux qui regardent.

J'ai également bien aimé suivre les filles, parce qu'on sent depuis le début qu'il y a un esprit de rébellion au fond de leurs cœurs. On sent que ça va basculer, et j'avais vraiment envie de savoir ce que ça allait donner.

Petits points négatifs cependant, j'ai trouvé certaines parties de l'histoire superflues. On rajoute des pages et j'ai eu l'impression de tourner autour du pot, à près de 250 pages je ne voyais toujours pas ou l'auteure voulait en venir. Certes il y a l'idée de rébellion mais au bout d'un moment il faut y aller ! Les dernières pages deviennent beaucoup plus intéressantes ça bouge plus et tout s'éclaire mais je suis quand même restée sur ma faim! Au moment où je me suis vraiment sentie happée, et bien, c'était déjà fini !


Pour résumer, je valide l'univers à 100%, j'ai adoré, mais pour l'histoire et son rythme c'est un peu moins ça. 3,5/5

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop

The Hate U Give d'Angie Thomas

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi