Hemlock Grove


J'ai enfin commencé à regarder cette série qui m'intriguait depuis longtemps mais avec laquelle je n'avais jamais sauté le pas. Et bien sûr, ne me demandez pas ce qui a motivé cette soudaine envie de découverte. Je suis une fille vous savez, je ne résiste jamais à un beau gosse charismatique. Bon allez assez de devinette, vous l'aurez deviné, j'ai commencé cette série uniquement à cause de Bill Skarsgard. D'ailleurs, il n'y a pas que lui, on est plutôt gâtées avec les personnages principaux. Oui, oui oui ne me jugez pas je suis loin d'être la seule !

Bien cette parenthèse refermée, parlons de l'histoire : Hemlock Grove est une petite ville ou règne une atmosphère mystérieuse. Ses habitants sont mystérieux, il s'y passe des choses mystérieuses. Bref, alors qu'une jeune lycéenne est sauvagement assassinée (par une créature ténébreuse évidemment) les soupçons se tournent immédiatement sur Peter, jeune gitan fraichement arrivé en ville avec sa mère. Peter est tout l'opposé de Roman le jeune gosse de riche du coin, pourtant ces deux semblent connectés…

© Gaumont International Television Landon Liboiron (Peter) & Bill Skarsgard (Roman)

Alors, ce qui est merveilleux dans cette série, c'est qu'on ne sait rien, qu'on ne comprend rien ! Mais on a envie de savoir ! On ne sait pas qui est qui et quelles sont les relations entre les personnages. On vous met du flashback , des rêves bref, faites le tri, mais c'est tellement captivant !

Quant à qui est quoi c'est encore pire, apparemment nous avons un loup-garou et un éventuel vampire si j'en crois la fâcheuse tendance de Roman a être fasciné par son propre sang. Enfin, il semble que même les personnages eux-mêmes ne savent pas ce qu'ils sont !

Je ne vais pas vous mentir, la série a pleins de défauts mais… haha je suis devenue très rapidement méchamment accro.
Une intrigue complètement incompréhensible, on ne sais pas qui est quoi, qui fait quoi, qui est gentil, méchant bref un vrai truc bien fou et flou.
Des personnages un peu (beaucoup) givrés et aux pratiques sexuelles hum, hum bon passons, ah oui j'oubliais… drogués aussi.
Et des fois (souvent) j'ai eu l'impression que cette série est une pub géante pour Marlboro.

© Gaumont International Television
Mais malgré tout, cette série est devenu mon obsession du moment, la première saison n'a pas fait long feu, quelques jours pour 13 épisodes de 50 minutes.

Une fois dépassé le WTF du début on s'habitue et je pense qu'il faut vraiment apprécier le truc sans se poser trop de questions et en acceptant que, non, on n'aura jamais toutes les pièces du puzzle.

Ensuite la série est classée pour -18 ans sur Netflix. Bon, je n'ai personnellement pas trouvé ça si terrifiant que ça. Oui, il y a du sang, des tripes à l'air des corps coupés en deux mais très honnêtement c'est pas ça qui m'a le plus effrayé c'est gore ,oui, mais ça passe. Je le regarde le soir dans mon lit avant de dormir et il y a pas de soucis, je dors comme un bébé. Bon si vous n'avez pas l'habitude des séries fantastiques je vous déconseille quand même.
Non, ce qui ma le plus inquiété c'est la psychologie des personnages, ils sont très complexes et on ne sais jamais jusqu'ou ils sont capables d'aller. Oui oui c'est bien de Roman que je parle surtout après avoir vu le final de cette première saison (je suis faible mais vous savez que je ne résiste pas aux personnages du style).

© Gaumont International Television


Chose aussi très importante pour moi, c'est la bande son. Je suis très sensible à la musique et j'adore pouvoir écouter la playlist de ma série du moment. Et la encore j'ai été gâtée puisque j'ai adoré. Et je ne résiste pas à l'envie de partager mes préférés, notamment :
Geri de Superhumanoids
Do it well de Saint Motel
Make me a bird d'Elektrik People


Une série à tenter, je meure d'envie de voir comment ça avance. Plutôt addictif même si on ne comprend rien, la série est surtout portée par ses excellents acteurs qui sont absolument incroyables.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop

The Hate U Give d'Angie Thomas

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi